Indice carbone
de la semaine

59
kgCO2e
Loading...
Transports 20 %
Logement 20 %
Loisirs & Services 11 %
Biens 34 %
Alimentation 16 %

La tendance

🥵

En hausse par rapport à la semaine passée (+40%)

🔮

Sur les 4 dernières semaines, l'indice carbo atteint en moyenne 85 kg CO2e


Ces émissions, c'est l'équivalent de :

👖

La fabrication de 3 jeans

🍔

La production de 11 hamburgers

🛴

469 kilomètres parcourus en trotinette électrique

✨ Estimer mon empreinte

Et d'ici la fin de l'année ?

A ce rythme, notre impact carbone annuel moyen sera de 3.9 TCO2e. C’est 38% de moins qu’en 2019 👏

📈 Indice carbone sur 12 mois
Loading...
Suivre mon impact gratuitement

En regardant dans le rétro

12 juillet 2020
Attention à l'effet rebond après le confinement !

Aussitôt déconfiné, les bonnes habitudes certe prises sous la contrainte se sont-elles toutes envolées ?

On observe un retour rapide à l'indice carbo pré-confinement. Il semblerait même qu'un effet rebond soit en cours : nous rattrapons un certain nombre de dépenses (et donc d'émissions de CO2) que nous n'avons pas pu faire pendant le confinement.

25 avril 2020
Quel est l’impact du confinement sur l'empreinte carbone des français ?

Avec le confinement l’empreinte de consommation moyenne a baissé de 65%, passant de 469 à 161 kg de CO2 par mois. C’est à peu près le niveau à atteindre pour respecter les accords de Paris.

Au-delà de cette baisse évidente et temporaire, on peut étudier les changements de comportement qui ont entraîné cette chute massive de notre impact carbone, pour distinguer ce qui pourrait être un retour à l’ancien monde ou un futur moins carboné.

En savoir plus

La méthodologie

L’indice Carbone® développé par Carbo permet de suivre chaque semaine l’impact de la consommation des français. Il s’appuie sur un panel moyen de 500 utilisateurs représentant des profils variés de la société française.

Pour obtenir cet indice, l’algorithme Carbo s’appuie sur les dépenses bancaires anonymisées du panel représentatif. Nous prenons en compte toutes les émissions de CO2 des dépenses que nous pouvons catégoriser : chaque fois qu’une carte bancaire est utilisée, nous analysons le type de transaction (essence, hôtel, alimentation, etc.) et nous calculons le volume de CO2 associé. Pour cela, nous utilisons un facteur d’émission monétaire, exprimé en C02 par Euro, qui permet d’estimer un ordre de grandeur du contenu carbone d’un bien ou d’un service à l’aide de son prix.

Ces facteurs sont progressivement enrichis avec l’aide de notre communauté active de membres et la mise à jour régulière des bases de données environnementales publiques, reconnues et robustes, principalement issues des travaux de l’ADEME, de l'Aland Index et de la Banque Mondiale.

En savoir plus
insert_comment